mise en images Paul Cox

mise en scène Bérangère Vantusso

Arts graphiques Théâtre | dès 15 ans | durée 45 min

En mars 1979, au cœur du bassin sidérurgique de Longwy, l’une des premières radios libres françaises a commencé à émettre : Radio Lorraine Cœur d’Acier. Elle était destinée à être le média du combat des ouvriers pour préserver leurs emplois et leur dignité, mais elle a transcendé cette lutte, pour devenir une radio véritablement « libre ». La population s’en est massivement emparée pour s’y exprimer, elle l’a forgée avec une humanité rare, elle l’a défendue avec détermination et force face au cynisme. Cette radio a incarné la beauté d’une insoumission collective par la parole et la pensée. Une expérience démocratique inouïe fondatrice pour bon nombre de personnes.

en savoir +

La forme du spectacle est inspirée d’un art du conte très populaire au Japon : le Kamishibaï, littéralement « pièce de théâtre sur papier ». Le narrateur raconte une histoire en faisant défiler de grands dessins glissés dans un castelet en bois. Une sorte de roman graphique que l’on effeuille en parlant. À la manière d’un éphéméride – plantée dans un studio d’enregistrement d’où seront envoyés des sons d’archives – dans une profusion de feuilles/affiches, Bérangère Vantusso, en collaboration avec Paul Cox pour la réalisation des images, contera les 16 mois épiques durant lesquels cette radio a émis. Cette histoire, Bérangère Vantusso a semblé la ré-entendre au détour des commissions de Nuit debout, dans le désir d’être ensemble et de se penser hors de toute organisation politique. De fait, cette expérience de 1979 a quelque chose à dire de la liberté aux jeunes gens d’aujourd’hui.

BERANGÈRE VANTUSSO
Formée au CDN de Nancy, Bérangère Vantusso découvre la marionnette en 1998, à la Sorbonne nouvelle. Elle reconnait d’emblée dans cet art le point crucial de son questionnement quant à l’incarnation et à la prise de parole scéniques. En 1999, elle crée la compagnie trois-six-trente, croisant marionnettes, acteurs et compositions sonores. Elle met notamment en scène  Violet de Jon Fosse, Les Aveugles de Maeterlinck, Le Rêve d’Anna d’Eddy Pallaro. Elle est membre de l’Ensemble artistique du CDN de Sartrouville, du Théâtre du Nord à Lille et du Centre dramatique régional de Tours. En 2015, elle est lauréate du programme Hors les murs de l’Institut français et part au Japon pour rencontrer les maîtres du Théâtre national de Bunraku. Elle a créé L’Institut Benjamenta d’après Robert Walser au 70e Festival d’Avignon.

PAUL COX
Né à Paris, Paul Cox est peintre, graphiste, scénographe, illustrateur… Il dessine les affiches et identités visuelles de l’Opéra de Nancy, du Grand Théâtre de Genève, du Théâtre Dijon-Bourgogne et du Théâtre du Nord. Il est auteur de livres pour enfants, dont Animaux, Histoire de l’art, Ces nains portent quoi ???????. Pour la scène il conçoit les décors et costumes des chorégraphies de Benjamin Millepied. Le Centre Pompidou expose en 2005 son Jeu de construction. Il crée Exposition à faire soi-même pour Le 104 en 2008, Plans pour le Frac Bourgogne en 2013 et Aire de jeu pour Fotokino en 2015. Depuis 2004, il édite le périodique Coxcodex, des publications sur l’ensemble de son travail.

distribution

avec Hugues De La Salle (distribution en cours)
collaboration artistique Guillaume Gilliet

production Compagnie trois-six-trente
coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN
festival Odyssées en Yvelines 2018
Studio-Théâtre de Vitry
avec le soutien du T2G – Théâtre de Gennevilliers – Centre dramatique national

ressources

dossier de production
visuel du spectacle

format

pour salles polyvalentes de lycée
JAUGE 60/100 (OU 3 CLASSES)